top of page
bernardins_logo_noir.png

Exposition au Collège des Bernardins.

 

13 septembre - 4 octobre 2023.

 

20 rue de Poissy, 75005 Paris. 

https://www.collegedesbernardins.fr/events-agenda/calligrammes

Exposition La Forme des mots

Galerie Maxime Lancien 

15 février - 30 mars 2024

Exposition à l'Opéra de Massy dans le cadre de la Xème biennale "La science de l'Art" en Essonne.

Collaboration avec Thomas Pagesy autour de la création d'une petite machine, Félicité, conçue par Thomas Pagesy et designée par Alexis Hayère, capable de réciter des poèmes d'après tous les autours de poésie française du 16ème au 20ème siècle (17500 poèmes).  

Vernissage et conférence le 15 décembre 2023.

UBO JPG.jpg

Exposition à l'UBO, Bibliothèque Universitaire de Brest, dans le cadre du XXème Congrès International de Danses Macabres Européennes. 

19-23 septembre 2023, Brest. 

EXPOSITION CeCILE CHIRON.jpg

15 mars - 13 mai 2023

Vernissage le 15 mars à 18h30

Exposition à la librairie ancienne et moderne Les Utopiques, tenue par Michel Baggi. 

Librairie Les Utopiques

22 rue Molinier

47 000 Agen

Réalisation de la couverture du livre d'Ilios Chailly, Le surréalisme et la fin de l'ère Artaud, Editions l'Harmattan, avril 2022. 

Signature et exposition dans les locaux de l'Harmattan le 30 septembre 2022. 

Artaud écorché, 29,7 x 42 cm. Janvier 2022. Rotring sur Pergamenata 230. 

Extrait de la dernière page du carnet d’Antonin Artaud, juste avant sa mort en mars 1948 : «Qui suis-je ? D’où je viens ? Je suis Antonin Artaud et que je le dise comme je sais le dire immédiatement, vous verrez mon corps actuel voler en éclats et se ramasser sous dix mille aspects, un corps neuf, où vous ne pourrez plus jamais m’oublier.»
 

unnamed.jpg
chailly.jpg
9782343256085vb.jpg

Réalisation de la couverture du livre d'Ilios Chailly, Le surréalisme et la fin de l'ère Artaud, Editions l'Harmattan, avril 2022. 

ISBN : 978-2-343-25608-5

Artaud écorché, 29,7 x 42 cm. Janvier 2022. Rotring sur Pergamenata 230. 

Extrait de la dernière page du carnet d’Antonin Artaud, juste avant sa mort en mars 1948 : «Qui suis-je ? D’où je viens ? Je suis Antonin Artaud et que je le dise comme je sais le dire immédiatement, vous verrez mon corps actuel voler en éclats et se ramasser sous dix mille aspects, un corps neuf, où vous ne pourrez plus jamais m’oublier.»

Capture web_5-9-2022_174752_.jpeg
Capture web_5-9-2022_2.jpeg
bottom of page